SARAH VAUGHAN

TOUS LES ARTISTES

Live at laren 1975

Live at the berlin philharmonie 1969

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenus au courant des nouvelles sorties...

La naissance de Sarah Vaughan

Sarah Vaughan est née le 27 mars 1924 dans le New Jersey. Dès l'âge de sept ans, son père l'encourage à apprendre sérieusement le piano. Elle chante également dans la chorale de l'église Baptiste que fréquente sa mère. Fervente religieuse et c'est là qu'elle connaît ses premières émotions en utilisant sa voix, ainsi qu'un éveil spirituel.

 

Une enfance mouvementée.

Animée par une passion toujours plus grande pour la musique sous toutes ses formes, l'enfant ne tarde pas à faire preuve d'un talent naturel exceptionnel pour le chant. À l'adolescence, elle commence à chanter les numéros populaires de l'époque dans les boîtes de nuit locales, s'accompagnant parfois au piano. En 1942, elle remporte un concours de chant amateur au célèbre Apollo Theatre de Harlem ; ses débuts professionnels sont immédiatement couronnés de succès lorsqu'elle intègre le big band du pianiste Earl Hines. C'est là qu'elle rencontre Billy Eckstine qui, l'année suivante, l'emmène dans l'aventure de son propre big band. Parmi les membres notables, on compte Charlie Parker et Dizzy Gillespie, à l'époque deux jeunes musiciens révolutionnaires qui ont initié Vaughan aux rythmes et aux harmonies audacieuses du bebop qui émergeait alors.

 Sarah Vaughan in the International Jazz Festival Laren 1975

Une star dans le monde du jazz

Reconnue comme l'une des meilleures chanteuses de l'histoire du jazz, à l'égal de Billie Holiday et d'Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan chante désormais avec les estimés musiciens Billy Eckstine, Count Basie et Quincy Jones. Elle tourbillonne triomphalement autour du globe, ravissant son public international. Ils s'émerveillent de sa combinaison unique de virtuosité, de sophistication et de sincérité, signature d'un ancien âge d'or du jazz classique.

 

Sarah Vaughan

Sarah Vaughan singing

Les débuts de carrière de Sarah Vaughan

Imprégnée de ces nouvelles idées et dotée d'une technique vocale si exceptionnelle qu'elle pouvait s'attaquer à tous les genres musicaux, elle était prête, après un bref passage dans l'orchestre de John Kirby, à se lancer dans une carrière solo en 1946. Vaughan a alors 22 ans et connaît ses premiers succès enregistrés sous les labels Continental et Musicraft, introduisant les subtilités de son phrasé moderniste dans des titres populaires et sentimentaux comme "Tenderly", "Nature Boy" et "It's Magic".

Au cours des années 1950, elle enregistre une série de disques pour Columbia, puis Mercury, qui lui assurent une large reconnaissance. Sa carrière se poursuit sur plusieurs fronts : des morceaux à vocation commerciale du répertoire populaire avec des big bands ; des enregistrements prestigieux des succès des Song Books de Gershwin et Rodgers & Hart ; et des numéros plus intimes avec de plus petites formations comprenant le gratin des jazzmen de l'époque comme Miles Davis et Clifford Brown. Son enregistrement de 1954 avec Brown est devenu instantanément légendaire.

 

Sarah Vaughan

Sarah Vaughan : Le retour aux sources avec d’importantes collaborations

Ce n'est qu'au début des années 1970, après quatre années d'innombrables concerts avec de petites formations et pas un seul enregistrement en studio, que Vaughan, qui semble renaître maintenant qu'elle est revenue aux fondamentaux de son art, trouve un label (Mainstream Records), de nouveaux partenaires, dont Ernie Wilkins et Michel Legrand, et l'élan pour sa dernière véritable aventure. Une fois de plus, elle commence à travailler avec des artistes de renom dans un large éventail de styles (sa collaboration en 1975 avec le chef d'orchestre Michael Tilson Thomas pour un programme symphonique de la musique de Gershwin est passée à la postérité) et à faire des tournées dans le monde entier.

Les dernières années de sa carrière
Sarah Vaughan entame la dernière décennie de sa carrière avec un contrat avec la compagnie du producteur Norman Granz, Pablo, et sous sa direction artistique, elle enregistre pas moins de sept albums. Les dernières années de sa vie lui apportent une reconnaissance officielle : une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1985 et, trois ans plus tard, son intronisation au American Jazz Hall of Fame. Après un dernier album enregistré avec le producteur Sergio Mendes, Brazilian Romance, Vaughan, désormais comblé d'autres honneurs, meurt d'un cancer en Californie le 3 avril 1990, à l'âge de 66 ans.

Parcourez le monde à nos côtés à la recherche d'enregistrements d'artistes de légendes restaurés et disponibles au format vinyle jazz, CD, téléchargement HD.

 

Sarah Vaughan's awards

The Lost Recordings had the honor of being awarded by Choc Jazz and France Musique for Sarah Vaughan's 1975 album Live At Laren.

For the album Live At Berlin Philarmonie 1969, Sarah Vaughan received the Choc Jazz, Choc de Classica and fff de Télérama awards.

 

Sarah Vaughan's award Sarah Vaughan's award