Thelonious Monk

LIVE IN ROTTERDAM 1967

précédent
Thelonious Monk Live in Rotterdam Double Vinyle
Thelonious Monk Live in Rotterdam 1967 double vinyle
Thelonious Monk Live in Rotterdam double vinyle
photo LIVE IN ROTTERDAM 1967
suivant

Quand il monte sur la scène du Club Doelen le 28 octobre 1967 à Rotterdam, Thelonious Monk vient juste d’avoir 50 ans. 15 ans plus tard, il disparaîtra de la vie musicale, réfugié les 6 dernières années de sa vie, à New York, chez Pannonica de Koenigswater, sans plus jamais toucher le piano. Encadré des deux « classiques » « Ruby, My Dear » et « Blue Monk », il anime durant plus d’une heure et 20 minutes le quartet de ses 3 complices, Charlie Rouse, Larry Gales, Ben Riley et de leurs invités. La basse de Larry Gales surgit comme d’une boite à la fin de « Hackensack », les cuivres s’emballent au milieu de « We See » ; ils se répondent en tourbillonnant dans le vertigineux « Oska ». Et au milieu du concert, moment solo sur « Don’t Blame Me » : Tout apparaît contrasté, tordu, oblique, chaque note paraissant s’étonner de la précédente. Monk fait d’abord le tour de la mélodie par derrière avant de la ramener, pure, sur le devant. Enfin ils clôturent : « Blue Monk », tout en retenue classique.

Record 1

  • Ruby, My Dear
  • Hackensack
  • We See
  • Epistrophy

  • Record 2

  • Evidence/Epistrophy
  • Don't Blame Me
  • Oska T./Epistrophy
  • Blue Monk

    • Thelonius Monk, Piano
    • Charlie Rouse, Tenor Sax
    • Larry Gales, Bass
    • Ben Riley, Drums

      • Guests :

    • Clark Terry, Trumpet
    • Ray Copeland, Trumpet
    • Jimmy Cleveland, Trombone
    • Clark Terry, Trumpet
    • Phil Woods, Alto Sax
    • Johnny Griffin, Tenor Sax


    Enregistré à De Doelen, Rotterdam, 28.X.1967
    STEREO ℗ 1967 NOS

    Remastérisé par ℗ & © 2017 FONDAMENTA
    Fabriqué et imprimé en Allemagne

    Remasterisé à partir des bandes analogiques originales
    Lacquer-cuts: André Perriat
    180g 2-vinyl album
    Nombre limité de copies: 999
    Imprimé et pressé en Allemagne



    Quand il monte sur la scène du Club Doelen le 28 octobre 1967 à Rotterdam, Thelonious Monk vient juste d’avoir 50 ans. 15 ans plus tard, il disparaîtra de la vie musicale, réfugié les 6 dernières années de sa vie, à New York, chez Pannonica de Koenigswater, sans plus jamais toucher le piano. Encadré des deux « classiques » « Ruby, My Dear » et « Blue Monk », il anime durant plus d’une heure et 20 minutes le quartet de ses 3 complices, Charlie Rouse, Larry Gales, Ben Riley et de leurs invités. La basse de Larry Gales surgit comme d’une boite à la fin de « Hackensack », les cuivres s’emballent au milieu de « We See » ; ils se répondent en tourbillonnant dans le vertigineux « Oska ». Et au milieu du concert, moment solo sur « Don’t Blame Me » : Tout apparaît contrasté, tordu, oblique, chaque note paraissant s’étonner de la précédente. Monk fait d’abord le tour de la mélodie par derrière avant de la ramener, pure, sur le devant. Enfin ils clôturent : « Blue Monk », tout en retenue classique.

    Record 1

  • Ruby, My Dear
  • Hackensack
  • We See
  • Epistrophy

  • Record 2

  • Evidence/Epistrophy
  • Don't Blame Me
  • Oska T./Epistrophy
  • Blue Monk

    • Thelonius Monk, Piano
    • Charlie Rouse, Tenor Sax
    • Larry Gales, Bass
    • Ben Riley, Drums

      • Guests :

    • Clark Terry, Trumpet
    • Ray Copeland, Trumpet
    • Jimmy Cleveland, Trombone
    • Clark Terry, Trumpet
    • Phil Woods, Alto Sax
    • Johnny Griffin, Tenor Sax


    Enregistré à De Doelen, Rotterdam, 28.X.1967
    STEREO ℗ 1967 NOS

    Remastérisé par ℗ & © 2017 FONDAMENTA
    Fabriqué et imprimé en Allemagne

    Remasterisé à partir des bandes analogiques originales
    Lacquer-cuts: André Perriat
    180g 2-vinyl album
    Nombre limité de copies: 999
    Imprimé et pressé en Allemagne




    DOUBLE VINYLE | épuisé