Philip Catherine & Nicolas Fiszman

LIVE AT THE BERLIN JAZZBÜHNE FESTIVAL 1982

précédent
PHILIP CATHERINE & NICOLAS FISZMAN - LIVE AT THE BERLIN JAZZBÜHNE FESTIVAL 1982 - VINYLE
PHILIP CATHERINE & NICOLAS FISZMAN - LIVE AT THE BERLIN JAZZBÜHNE FESTIVAL 1982 - VINYLE
PHILIP CATHERINE & NICOLAS FISZMAN - LIVE AT THE BERLIN JAZZBÜHNE FESTIVAL 1982 - VINYLE
PHILIP CATHERINE & NICOLAS FISZMAN - LIVE AT THE BERLIN JAZZBÜHNE FESTIVAL 1982 - VINYLE
suivant

Check point Catherine

« L’après-midi nous nous étions produits dans un théâtre assez austère de Berlin Est. Puis, je me souviens de notre traversée de check point Charlie le soir même afin de rejouer ce concert dans un club de Berlin Ouest. L’ambiance était tout autre. J’avais l’impression de vivre un film d’espionnage en noir et blanc » se souvient Nicolas Fiszman, de cette journée chaotique du 13 juin 1982. Deux guitaristes : l’immense Philip Catherine et lui, Nicolas Fiszman, alors âgé de 17 ans – qui, depuis, a collaboré avec Charles Aznavour, Vanessa Paradis, Francis Cabrel, Eric Serra et parcourt le monde au côté de Sting – tous deux baladés d’un bout à l’autre de Berlin, devant des publics improbables, sous une pluie battante. Un même programme de sept morceaux sortis de l’imagination de Philip, à l’exception de « Crystal bells » composée par Charlie Mariano. L’élève et le Maitre ? non. Philip se souvient de Nicolas comme d’un jeune frère qu’il accompagnerait sur une plage en lui tenant la main. Depuis les années 60, Philip est devenu une figure majeure de la scène du jazz. Il a collaboré avec les plus grands : Charles Mingus, Chet Baker, Stéphane Grapelli, Dexter Gordon – pour n’en citer que quelques-uns.

En cet après-midi triste, les deux guitaristes, seuls sur scène, ont décidé de braver la morosité ambiante. Les morceaux ont des noms : Janet, Babel, Petit Nicolas... Difficile de croire que cette musique si variée, si construite, si polyphonique n’est pas entièrement écrite. Philip répond : « Rien n’est écrit de bout en bout, je compose les thèmes, quelques ponts harmoniques et ensuite on a une grille d’accords, c’est tout ». La base est inscrite, l’inspiration, le goût, la fantaisie, l’amitié font le reste. Nous arpentons nonchalamment avec eux les trottoirs de Rio ou de Miami. Le concert est rythmé de tonnerres d'applaudissements.

Les Berlinois de l’Est ont, durant ces minutes, volé au-delà de frontières qui, en 1982, leur sont encore si lourdement fermées.

Nous avons eu la chance de pouvoir révéler ce moment unique, où deux artistes exceptionnels permettent à deux cultures de se rejoindre dans un rayon intense de vrai bonheur.

Side A

  • Janet
  • Babel
  • Crystal Bells

  • Side B

  • Petit Nicolas - Grand Nicolas
  • Air Power
  • End of August
  • Transvested Express

    • Philip Catherine, Guitar
    • Nicolas Fiszman, Guitar & Bass
    • Avec l'aimable autorisation des artistes

    Enregistré au Volksbühne, Berlin Jazzbühne Festival, République Démocratique d'Allemagne, 13.VI.1982
    STEREO ℗ 1982 DRA

    Remastérisé à partir des bandes originales analogiques par ℗ & © 2023 THE LOST RECORDINGS

    33 rpm Lacquer-cuts: Kevin Gray
    Vinyl 180g pressé chez Optimal Media, Allemagne
    Nouveau tip-on gatefold imprimé en Italie
    1ère édition limité à 2000 copies, numérotées à la main


    VINYLE | 52€

    Check point Catherine

    « L’après-midi nous nous étions produits dans un théâtre assez austère de Berlin Est. Puis, je me souviens de notre traversée de check point Charlie le soir même afin de rejouer ce concert dans un club de Berlin Ouest. L’ambiance était tout autre. J’avais l’impression de vivre un film d’espionnage en noir et blanc » se souvient Nicolas Fiszman, de cette journée chaotique du 13 juin 1982. Deux guitaristes : l’immense Philip Catherine et lui, Nicolas Fiszman, alors âgé de 17 ans – qui, depuis, a collaboré avec Charles Aznavour, Vanessa Paradis, Francis Cabrel, Eric Serra et parcourt le monde au côté de Sting – tous deux baladés d’un bout à l’autre de Berlin, devant des publics improbables, sous une pluie battante. Un même programme de sept morceaux sortis de l’imagination de Philip, à l’exception de « Crystal bells » composée par Charlie Mariano. L’élève et le Maitre ? non. Philip se souvient de Nicolas comme d’un jeune frère qu’il accompagnerait sur une plage en lui tenant la main. Depuis les années 60, Philip est devenu une figure majeure de la scène du jazz. Il a collaboré avec les plus grands : Charles Mingus, Chet Baker, Stéphane Grapelli, Dexter Gordon – pour n’en citer que quelques-uns.

    En cet après-midi triste, les deux guitaristes, seuls sur scène, ont décidé de braver la morosité ambiante. Les morceaux ont des noms : Janet, Babel, Petit Nicolas... Difficile de croire que cette musique si variée, si construite, si polyphonique n’est pas entièrement écrite. Philip répond : « Rien n’est écrit de bout en bout, je compose les thèmes, quelques ponts harmoniques et ensuite on a une grille d’accords, c’est tout ». La base est inscrite, l’inspiration, le goût, la fantaisie, l’amitié font le reste. Nous arpentons nonchalamment avec eux les trottoirs de Rio ou de Miami. Le concert est rythmé de tonnerres d'applaudissements.

    Les Berlinois de l’Est ont, durant ces minutes, volé au-delà de frontières qui, en 1982, leur sont encore si lourdement fermées.

    Nous avons eu la chance de pouvoir révéler ce moment unique, où deux artistes exceptionnels permettent à deux cultures de se rejoindre dans un rayon intense de vrai bonheur.

    Side A

  • Janet
  • Babel
  • Crystal Bells

  • Side B

  • Petit Nicolas - Grand Nicolas
  • Air Power
  • End of August
  • Transvested Express

    • Philip Catherine, Guitar
    • Nicolas Fiszman, Guitar & Bass
    • Avec l'aimable autorisation des artistes

    Enregistré au Volksbühne, Berlin Jazzbühne Festival, République Démocratique d'Allemagne, 13.VI.1982
    STEREO ℗ 1982 DRA

    Remastérisé à partir des bandes originales analogiques par ℗ & © 2023 THE LOST RECORDINGS

    33 rpm Lacquer-cuts: Kevin Gray
    Vinyl 180g pressé chez Optimal Media, Allemagne
    Nouveau tip-on gatefold imprimé en Italie
    1ère édition limité à 2000 copies, numérotées à la main